Newsletter   Contact   Qui sommes-nous
S'abonner   Où trouver la revue   La Boutique

Camoin - coloriste en liberté

Camoin - coloriste en liberté : Charles CAMOIN, La Saltimbanque au repos, 1905, Huile sur carton, 65 x 81 cm, Musée d’Art Moderne de Paris, © RMN–Grand Palais (Agence Bulloz), ADAGP, Paris 2022.   


L'exposition


Né en 1879 à Marseille, Charles Camoin était fauve de peinture et d’esprit. D’abord, dans ses toiles empreintes de lyrisme, où la couleur pure guidait la composition. Parlant de sa vocation de coloriste, il se qualifiait lui-même de « fauve en liberté ». À ce propos, il faut voir ses Deux Pins dans les calanques de Piana (1910), dont l’eau est d’un bleu azur intense, et le contour des roches d’un rouge flamboyant, fruit enlevé d’un voyage en Corse aux côtés de la peintre Émilie Charmy, sa compagne d’alors. Fauve, il l’était par son tempérament, jusqu’à détruire l’ensemble des toiles de son atelier en 1914 sur un coup de tête, après avoir déjà montré des doutes en noircissant sa palette entre 1908 et 1912.

Extrait de l’article d'Emma Noyant, publié dans le nº101 de la revue Art Absolument.

Quand


11/03/2022 - 11/09/2022

Les artistes